Yohann & Stéphanie Chapuis

Amoureux de la gastronomie

Une dose de passion et une belle pincée d’amour. Voilà qui résume bien le chemin de Yohann et Stéphanie Chapuis. C’est dans le lit de la gastronomie que le couple a fait son nid et chez Pierre Orsi qu’ils ont uni leurs vies. Formé chez Daniel Doucet à l’Hôtel de La Poste puis chez Alain Rayé à la Belle Epoque, Yohann croise le chemin de Stéphanie à la table lyonnaise du maître Orsi.

Elle en salle, lui en cuisine, l’alignement des planètes avait emprunté au destin ce qu’il faut de magie pour unir à la scène comme à la ville Madame et Monsieur Chapuis. Dès lors c’est ensemble qu’ils écrivent leur histoire. 

01

A l’Auberge des Templiers dans le Loiret, alors 2 étoiles Michelin, puis à la Pyramide de Patrick Henriroux à Vienne, elle aussi doublement étoilée, le couple fait l’apprentissage de l’excellence. Exigence des grandes tables, service attentionné, organisation millimétrée, ils compilent connaissances et compétences pour se donner les moyens de leurs ambitions.

Et quelles ambitions !

A 26 ans seulement Yohann accepte le tablier de chef des cuisines du restaurant Lameloise et avec, la délicate mission de regagner la troisième étoile récemment perdue.

A force de travail acharné, d’une forme d’insouciance peut-être mais de talent surtout, le pari est gagnant.

En 4 ans, porté par la volonté de toute une équipe, il rend à Jacques Lameloise son graal. 

02

C’est là, au sommet de son art, regard vers l’avenir, qu’il décide avec Stéphanie d’ouvrir leur propre Maison ; ce sera le restaurant Greuze à Tournus, mythique depuis 1947 sous l’illustre toque de Jean Ducloux.

« C’était un rêve de gosse. Quand j’étais apprenti à Charolles, il y avait Bocuse, Troisgros, Lameloise et Greuze. Lors de la visite, le restaurant était en très mauvais état, mais nous avons tout de suite compris que notre nouvelle vie commencerait ici ». 

En 2008, main dans la main, le couple fait du restaurant Greuze sa Maison et y accroche une étoile, à peine 10 mois plus tard, grâce à sa cuisine de cœur et son service attentionné. Prix Taittinger en 2004, finaliste du concours des Meilleurs Ouvriers de France en 2011, Yohann Chapuis est un homme de défis, et Stéphanie la compagne de toutes les aventures.

En 2019 ils relèvent celui de doter le restaurant d’une nouvelle écorce, aménagent la table gastronomique dans un écrin chaleureux, y adjoignent un Bouchon Bourguignon convivial pour offrir au bonheur deux lieux essentiels. Un nouvel élan mais une âme intacte, le patrimoine de Jean Ducloux a trouvé en Yohann et Stéphanie de dignes héritiers.