Le bouchon Bourguignon : la convivialité partagée

mercredi 20 mars 2019

Rendez-vous gourmand et identitaire, le Bouchon Bourguignon emprunte à son cousin lyonnais la générosité de la cuisine de terroir, la signature Yohann Chapuis en plus. Découverte d’un lieu de vie chaleureux où simplicité rime avec convivialité.

Seconde table du chef étoilé Yohann Chapuis à découvrir à partir du mois de mai, le bouchon est né d’une envie : recevoir autour de produits simples, valoriser les trésors du terroir, partager le goût du bien manger. Au moment de coucher le projet de la nouvelle Maison Greuze sur le papier, Yohann et Stéphanie avaient déjà imaginé cette seconde adresse, généreuse et gourmande. Démolition des dépendances, reconstruction des cuisines, aménagement de la tour, les travaux ont permis au bouchon de trouver sa place et d’offrir à la gastronomie populaire un bel espace. L’hommage à la région avait quant à lui l’évidence des bonnes idées. Entouré de producteurs au travail remarquable et aux produits tout aussi exceptionnels, bercé par des traditions culinaires fortes, le bouchon emprunte à la Bourgogne ce qu’elle a de meilleur. Bœuf AOC de Charolles, œufs meurette, jambon persillé, escargots, Époisses et Mâconnais, comté voisin et volailles de Bresse, les vins évidemment, il y a ici un vrai garde-manger. Avec sa cuisine de terroir mijotée mais élégamment exécutée, ses sauces généreuses et ses plats souvenirs d’enfance, le Bouchon Bourguignon de Yohann Chapuis a définitivement l’ADN des tables d’amis où l’on vient savourer la tradition à jolis coups de fourchette. Chère au couple tout autant qu’à leur prédécesseur le truculent Jean Ducloux, la convivialité s’affichera largement à la carte : plat de partage une fois par semaine, terrines et pâtés, desserts gourmands comme autrefois à la table de nos grands-mamans. Pour accompagner les mets, les vins viendront « d’ici » avec une carte locale bien sourcée ou « d’ailleurs » avec une sélection française variée voire étrangère mais toujours d’excellent rapport qualité prix. Pour les grands crus et pépites de domaines de renom, la carte de l’Écrin gastronomique offrira en complément un choix de roi.

Partage, simplicité, générosité, le Bouchon Bourguignon s’affiche d’ores et déjà comme le rendez-vous du bien vivre, en hommage à Jean Ducloux, créateur de la Maison Greuze et éternel amoureux de la cuisine artisanale bienheureuse.