Portrait de Yohann et Stéphanie Chapuis

« Ce beau projet est en parfaite adéquation avec nos aspirations profondes ».

 

A 40 ans et 10 ans passés entre les murs du mythique établissement de Jean Ducloux, Yohann et Stéphanie Chapuis s’apprêtent à donner au restaurant Greuze une nouvelle écorce. Au terme d’un an et demi de réflexion et quatre mois de travaux la Maison lèvera bientôt le voile sur deux restaurants : un écrin gastronomique repensé et un bouchon bourguignon convivial.

La tâche est ardue mais la volonté tenace. Pensionnaire du Restaurant Greuze depuis 2008, le chef étoilé Yohann Chapuis se prépare à en révéler le nouveau style. « L’âme de l’établissement restera. Il y a maintenant 11 ans nous avons hérité d’un lieu chargé d’histoire au cœur de Tournus. Le temps de notre passage, nous souhaitons simplement lui donner un nouvel éclat et à nos clients l’expérience d’un moment unique ».

Habitué des belles Maisons, Yohann Chapuis a fait ses armes au restaurant étoilé La Belle Epoque près de Paris, avant de passer deux ans auprès de Pierre Orsi à Lyon, deux autres années à l’Auberge des Templiers au sud de Paris puis quatre aux côtés du chef aux 2 étoiles Patrick Henriroux à La Pyramide de Vienne. De 2004 à 2008 il épaule Jacques Lameloise jusqu’à la troisième étoile avant de prendre avec son épouse Stéphanie les commandes du célèbre restaurant Greuze, en bordure de nationale 6. Et le tandem fonctionne à merveille. Formée au métier d’accueil Stéphanie a elle aussi connu l’exigence des grandes Maisons. Depuis 11 ans le couple gère l’héritage de Jean Ducloux main dans la main. Aujourd’hui le temps est venu de lui donner un nouvel élan.

« Nous avons imaginé la continuité de la Maison Greuze autour d’un écrin gastronomique de 28 couverts et d’un bouchon bourguignon traditionnel de 45, le tout dans un bâtiment historique de 800m². Avec une telle surface, nous nous laissons la place d’aménager deux belles cuisines pour des conditions de travail optimales ».Deux lieux, deux esprits et un chef passionné jusqu’au bout de la toque. A la table gastronomique « L’écrin de Yohann Chapuis », le chef proposera du jeudi au lundi une cuisine de goûts et d’émotions, technique et élégante, dans une atmosphère cosy chic très chaleureuse soulignée par des teintes bleutées et cuivrées. Au bouchon bourguignon, l’esprit sera classique mais contemporain, banquettes confortables, tables et chaises en bois serviront une carte gourmande tournée vers le terroir. Des escargots, des grenouilles, un gigot d’agneau bien cuit, des terrines et un chariot de desserts diablement gourmands régaleront les convives du mardi au samedi.

Ouvert 7 jours sur 7, au bouchon ou au restaurant gastronomique, Yohann et Stéphanie Chapuis entendent bien donner à la Maison Greuze les arguments d’une expérience inoubliable à découvrir à partir de début mai.

Retour à la liste des articles